Les sobriquets des habitants du Pas De Calais, Illustré

E-mail
L'aisance d'une ferme se jugeait à la taille du tas de fumier, plus il était important, plus il y avait de bêtes et plus le propriétaire était riche.»
Au fur et à mesure de ses recherches en archives, de conversations, surtout avec des personnes âgées, o
Note : Pas noté
Description du produit

L'aisance d'une ferme se jugeait à la taille du tas de fumier, plus il était important, plus il y avait de bêtes et plus le propriétaire était riche.»
Au fur et à mesure de ses recherches en archives, de conversations, surtout avec des personnes âgées, ou de conférences dans le Haut Pays, André Accart se mit à collecter les sobriquets collectifs qui s'attachent à la plupart de nos villages.
Quel savoureux mélange d'invectives et de qualificatifs agréables mais aussi parfois grossiers, a-t-il découvert. Etalée sur plusieurs années, cette quête se complète en essayant de retrouver la raison et les légendes qui s'attachent à tous ces sobriquets.
Il a aussi recherché tout ce qui se rapporte au nom du village. Que ce soit sa dénomination patoise ou flamande, les devises et dictons qui viennent l'illustrer, jusqu'aux armoiries que se donnent les communes ou les propositions fournies par les Archives du Pas de Calais.
L'auteur, André Accart, est né le 8 janvier 1947 à Wailly les Arras. Sa vie professionnelle le fit rejoindre la Verrerie Cristallerie Durand à Arques et il s'installa à Nielles, hameau de Thérouanne. Malheureusement, sa santé défaillante le conduisit à l'invalidité. Son meilleur médicament fut de se replonger dans sa langue maternelle qu'est le Patois Artésien. Bientôt, il rejoignit le Comité d'Histoire à Fauquembergues où il s'attacha à l'ethnologie avec l'étude des coutumes et traditions, de notre région.
Cette quête n'est jamais vraiment finie, il y a toujours quelques trouvailles. Pourtant. il a bien fallu se résoudre a en faire la publication.

Où trouver le livre :

Commentaires des clients

Il n'y a pas encore de commentaire sur ce produit.