Les tiots pères jouent dans la cour des grands

Écrit par guydubois.

les-tiots-peresDans le Nord-Pas de Calais, on connaît bien les Grands Dijeux, que l'on qualifie aussi de prometteux d'bieaux jours ! Ils sont d'ailleurs irrémédiablement accompagnés des P'tits Faijeux dont on dit qu'leu langue all' s'ra usée qu'leu bras s'ront cor tout neu ! N'ayez crainte la nouvelle équipe des Tiots Pères échappe avec bonheur à ces images caricaturales !

Les vrais et les faux fantômes

Écrit par guydubois.

gérard-fantomesPersonne n'a abusé de bistoulles et il n'est pas question dans ces lignes de raconter des cacoules ! Cependant, sans voir double, il faut bien reconnaître que notre Bassin Minier honore, en même temps...

 

Du pain sur les planches pour la rentrée

Écrit par guydubois.

 le louvre lens

Rimplie à coupette/ V’là l’ dernière carrette/ Qui rinte et geint…/ Rintent aussi ches mioches/ Avec des airs gauches…/ Ainsi dinsch’ pauver monte/ D’pis qu’la terre est ronte/ Faut toudis rintrer !
Comme le chante le poète Clément Druon de Vimy, l’heure de la rentrée a sonné pour tertous, y compris pour les acteurs de notre culture patoisante.


Quand janvier i rinte comme un bedot, i dehutte comme un taur

Écrit par guydubois.

froid-450Quand janvier i rinte comme un bedot (agneau), i dehutte (sort) comme un taur (taureau). Ils nous avaient bien sagement prévenus nos anciens ! Quand janvier rentre comme un agneau, il termine comme un taureau ! Après un mois de décembre et un début de janvier printaniers, certains s'interrogent comme François Villon au Moyen-Age dans la Ballade des dames du temps jadis, reprise par Brassens, «...mais où sont les neiges d'antan ? »

Le parlache Chti tient Salon

Écrit par guydubois.

billy-marche-chti-2012L'Association Mémoire du Fond dont le siège est à Liévin, 10 Square du Grand Condé, est à l'origine de ce grand rassemblement annuel baptisé le Marché du Chti. Ce Salon de notre parler traditionnel est l'incontournable rendez-vous de tous les acteurs de la culture patoisante du Nord-Pas de Calais.

Cafougnette au pays de Marius et Olive

Écrit par guydubois.

emile-vannarien-president-association

Toute l’année, les artistes patoisants sillonnent les routes du Nord-Pas de Calais afin de porter sur scène « la bonne parole » et réjouir les amoureux du bieau parlache. Pourquoi ne prendraient-ils pas leur bâton de pèlerin pour aller à la rencontre des gens du Nord exilés dans toutes les différentes provinces de France ?

C’est la bonne idée qu’ont eue l’association de gens du Nord en Provence, « Lou chti de Provence », et Emile, l’animateur du site internet Chtis du monde : début septembre, quatre défenseurs de notre langage traditionnel vont s’envoler pour animer une manifestation patoisante au pays de Marcel Pagnol .